Sylvain Coiplet



Des voiles de bure
Vois la trame rude
Qui tisse au soleil mourant

Et sans fin ni bord
Vois son suaire qui rode
Brodé de mille croix de sang




                    Un croisé

 Startseite | Blog | Impressum | Kontakt | ©2016 Sylvain Coiplet